Service aux élèves

La nouvelle école primaire Île-des-Sœurs offre des services variés et adaptés à ses élèves selon leurs besoins.

Ces besoins sont identifiés après analyse de la situation particulière de chaque élève. Dans certains cas, l’analyse nécessite l’intervention d’un professionnel (PNE)  comme le psychologue, le psychoéducateur ou l’orthophoniste. Dans ce cas, le consentement des parents est nécessaire pour que le professionnel puisse agir, notamment dans le cas d’une évaluation.

Le but de tout le personnel de l’école et des services qui y sont mis en place est d’assurer la réussite éducative de l’élève. La collaboration des parents est essentielle afin que les services appropriés soient fournis à l’élève. L’absence de collaboration peut complexifier les problèmes de l’élève et agrandir les retards dans ses apprentissages ou son adaptation et rendre plus difficile l’atteinte du succès souhaité.

Les services étant adaptés aux besoins de l’élève et visant son adaptation et sa réussite éducative, ils prennent fin dès que l’élève a développé l’autonomie suffisante pour gérer lui-même ses difficultés d’adaptation ou quand il connaît la réussite éducative (60% dans les disciplines ou les compétences visées).

Lorsque la direction de l’école appelle, plusieurs intervenants sont appelés à  travailler ensemble pour aider un élève à s’adapter ou à connaître la réussite éducative et un plan d’intervention (PI) est élaboré afin de coordonner toutes les actions de l’école. Ce plan est présenté aux parents. Il fait état des problèmes de l’élève, des cibles de réussite qui lui sont fixées, des moyens pour atteindre ces cibles et des perspectives à court, moyen ou long terme pour soutenir son développement. Un PI est révisé périodiquement. Il peut être aboli lorsque l’élève a atteint les cibles qui lui étaient fixées.

L’orthopédagogue est un enseignant qui s’est spécialisé dans l’enseignement auprès des élèves ayant des difficultés d’apprentissage. La direction, après consultation de l’enseignant d’un élève en difficulté d’apprentissage, détermine  la durée et la forme du service que lui offrira l’orthopédagogue. Un élève qui atteint la réussite éducative ne reçoit pas de service d’orthopédagogie.

Le psychologue scolaire intervient à la demande de la direction auprès d’un élève manifestant des difficultés d’apprentissage liées à l’attention (TDAH ou TDA); qui manifeste des vulnérabilités susceptibles d’influencer  son apprentissage ou son comportement (motivation, aspects émotionnels et développementaux); ou qui manifeste des difficultés d’adaptation (avec référence possible par le psychologue au CLSC ou en clinique privée). Le psychologue peut intervenir auprès des enseignants pour les conseiller quant à l’aide à apporter à ces élèves.

L’orthophoniste est un spécialiste du langage. Il intervient à la demande de la direction auprès de l’élève qui présente des difficultés importantes de prononciation, de compréhension des consignes ou des concepts; des difficultés à structurer ses phrases; qui manifeste un manque de vocabulaire; qui souffre d’une dysphasie; qui manifeste des difficultés langagières (inférence, pragmatique, mémoire auditive, etc.) ou des troubles d’audition.

Le psychoéducateur intervient à la demande de la direction auprès de l’élève manifestant des difficultés marquées (fréquence, intensité)  sur le plan des relations interpersonnelles (habiletés sociales, intimidation), de la gestion de ses émotions et de son comportement; ou qui manifeste des résistances aux interventions déjà mises en place par l’enseignant titulaire, les spécialistes ou les techniciens en éducation spécialisée.

Le technicien en éducation spécialisée (TES) intervient à la demande de la direction auprès des élèves ayant besoin d’un accompagnement particulier pour favoriser une meilleure adaptation en classe, au service de garde ou dans les activités de l’école. Il intervient aussi pour soutenir les élèves à mieux gérer adéquatement leurs conflits et à faire les bons choix comportementaux. Les TES sont particulièrement engagés dans la lutte à la violence (verbale, physique, cybernétique) et à l’intimidation.